14 avril • 4 min de lecture
#Carrière #Mobilité internationale #Easy Skill #People

L'Art De l’Expatriation En Famille : 7 Etapes Pour Y Parvenir

Les paramètres sont infinis pour construire une vie qui vous rende heureux. Trouver l'emploi de vos rêves. Fonder une famille. Gagner plus d'argent. Passer plus de temps avec vos enfants pendant qu'ils sont jeunes. Travailler plus dur pour gravir les échelons. Il y a tellement de conseils et beaucoup d'entre eux sont contradictoires. Pour savoir ce que vous voulez, focalisez-vous sur vos rêves.  
← Sélectionner un autre article

 

La bonne nouvelle c’est que l'on peut tout avoir sans compromettre ses rêves. Cela demande juste un peu de planification. Savez-vous quels sont les objectifs de carrière les plus recherchés ? L'expérience internationale et l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Donner une dimension internationale à sa carrière est une aspiration populaire, mais est-ce seulement pour les jeunes et les personnes sans attaches ? Est-il encore possible de le faire quand on a une famille ? Nous en sommes convaincus.

 

Les liens familiaux comptent pour tout le monde. Dans le monde de l’expatriation, un tiers des échecs de missions est lié à des raisons familiales. Personne n'aime échouer, il est donc essentiel de trouver le bon équilibre entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle pour vous. La vie d'expatrié peut être difficile, c’est pourquoi nous avons quelques conseils pour vous aider à y arriver.

 

Notre consultant Olivier mène une vie d'expat depuis 5 ans avec sa famille. Originaire de France, il aime découvrir différents styles de vie où chaque endroit devient une nouvelle aventure. Élever ses enfants sur un sol étranger, s'ouvrir aux surprises multiculturelles et faire progresser sa carrière sont ses trois principaux objectifs. Mais il faut faire des efforts considérables pour trouver le bon équilibre pour tous les membres de la famille. Voyons comment Olivier y arrive.

 

1. Avoir une vision à deux.

L'expatriation peut signifier différentes choses pour chacun. "Nous avons toujours partagé la même vision et discuté ouvertement des obstacles avec ma compagne", affirme Olivier. Commençons par une base solide. Quel type d'emploi vous ferait sauter du lit le matin ? Quelles langues parlez-vous ? Comment envisagez-vous d'élever une famille avec des enfants qui suivent un cursus scolaire à l'étranger ? Votre partenaire voudra peut-être travailler lui/elle aussi, quelles sont les possibilités ? Une fois que vous aurez déterminé les points les plus importants, vous serez en mesure de créer une vision solide. 

 

2. Rêver en grand. 

Si vous voulez voir grand, vous savez ce qu'on dit. Le ciel est votre seule limite. Où voulez-vous atterrir ? Selon ce que vous choisissez, cela peut prendre du temps, de l'argent et beaucoup de démarches, mais cela en vaut toujours la peine. Parfois, plus le projet est difficile, plus le résultat est gratifiant. Soyez audacieux. Olivier a eu son premier rôle d'expatrié aux États-Unis il y a cinq ans. "C'était incroyable pour ma femme et moi de vivre le rêve américain. Nous avons passé trois années formidables là-bas et notre fils est né sur le sol américain", partage-t-il.

 

3. Comprendre les enjeux.

Votre objectif à vous est d'avoir une mission à l’international, mais qu'en est-il de votre partenaire ? C'est une véritable conversation qu'il faut avoir, car 49 % des expatriés sont des hommes mariés ou en couple. Et seuls 20 % des conjoints travaillent pendant leur séjour à l'étranger. Chaque pays a des systèmes différents qui aide ou complique les chances de votre partenaire de trouver un emploi. "Nous avons déménagé en Nouvelle-Calédonie alors que notre deuxième enfant n'avait que 4 mois. Ma femme souhaitait passer du temps avec le bébé à ce moment-là", partage Olivier.

 

4. Choisissez une destination ensemble.

Il y a tellement de pays parmi lesquels choisir, et parfois le destin s'en mêle. "Nous venions de discuter des mérites de la Nouvelle-Calédonie comme destination potentielle et quelques instants plus tard, Easy Skill a appelé avec une offre d'emploi. C'était une trop grande coïncidence !" s'exclame Olivier. La première mission pour laquelle nous l’avions contacté ne durait initialement que quatre mois. "J’ai démissionné de mon précédent emploi avant de signer mon nouveau contrat. Quand les étoiles s'aligne, il faut y aller sans hésitation", confie Olivier. Après avoir travaillé pendant deux ans en Nouvelle-Calédonie, il a été ravi de décrocher un CDI dans une grande usine minière, ce qui signifie un changement de carrière important pour de futures opportunités.

 

5. Faire en sorte que chaque membre de la famille s'y retrouve.

"Quand nous sommes arrivés, nous avons vécu à Nouméa. C'était une grande ville pour nous. Maintenant que nous avons déménagé dans une région moins urbaine, à côté du site minier où je travaille, notre mode de vie est plus adapté pour toute la famille", confie Olivier. Vivre dans un quartier agréable en proximité de la nature a été une victoire pour Olivier et sa famille. Chaque famille a des besoins différents. Il est donc important d'identifier les vôtres pour y répondre.

 

6. Mettez la machine en route. 

Vous voulez partir à l'étranger ? Commencez par faire part de vos ambitions à votre réseau ! Affichez vos objectifs sur votre profil LinkedIn, publiez votre CV sur les sites d'emploi internationaux et postulez directement auprès des entreprises du pays que vous convoitez. "Easy Skill m'a contacté parce que j'avais déposé mon CV sur un site d'emploi en précisant que je cherchais un poste à l'étranger", explique Olivier. En faisant le premier pas, vous vous rapprocherez d'une opportunité qui changera votre vie.

 

7. Dévolppez une satisfaction mutuelle.

Changer de pays est difficile. L'expatriation peut diviser les gens. Mais elle peut aussi les rapprocher. C'est une expérience stimulante et enrichissante qui évolue constamment en cours de route. Lorsque les décisions sont prises ensemble dès le départ, elles ont les meilleures chances de succès. La communication ouverte, l'honnêteté et la réflexion sont essentielles. Sachez ce que vous mettez en jeu afin d'adapter vos attentes. "Les souvenirs que nous avons acquis grâce à nos expériences à l'étranger rendent notre famille plus unie qu'elle n'aurait pu l'être", partage Olivier.

 

Les fausses idées qu’on se fait d’un endroit peuvent être source de frustration. Lorsqu’on ne comprend pas bien les tenants et les aboutissants d’une situation idéalisée, on ignore les difficultés pour se concentrer sur les récompenses. Derrière chaque succès il y a un réel travail à faire et cela peut parfois être difficile. Au cours de votre mobilisation internationale, beaucoup de choses peuvent mal tourner et il est donc important d'avoir établi un plan de route. Déterminez ce que vous considérez comme une réussite ou comme un échec, afin de réaliser quelques ajustements. 

 

Une chose est sûre. Une fois que vous avez goûté à l'expatriation, c'est addictif. La plupart des expatriés ne peuvent pas s'arrêter. Prenez le temps de profiter des expériences qui jalonnent le voyage pendant que vous y êtes. C'est l'expérience d'une vie, unique en son genre.

Zoé Braun

Spécialiste en marketing de contenu

Spécialiste du marketing éditorial, Zoé écrit des articles qui ont de l'importance. Elle établit de la confiance avec nos audiences pour construire des relations durables. Pour écrire sereinement, elle a besoin d'une bonne dose de sport par semaine : course à pied, yoga, kitesurf, et j'en passe !

La croissance commence par les individus. Libérez d'abord le pouvoir de vos collaborateurs.
Parlez à un expert